Aide

Passerelle himalayenne de Passy et sculptures du bois de Joux

Résumé

Cette magnifique boucle associe l'impressionnante Passerelle Himalayenne de Passy, qui dévoile une vue imprenable sur la majestueuse chaîne du Mont-Blanc, la Tête Noire et le Mont Joly, à la découverte d'énigmatiques sculptures en bois, soigneusement dissimulées parmi les rochers au cœur de la forêt. En bref, une belle excursion à faire au Plateau d'Assy qui fera sourire les petits et ravir les grands ! Ou l'inverse.

Albums

Description

Depuis le Plateau d'Assy, la balade démarre place Tobé avec une très belle vue sur le Mont Joly. On est côté de la Cantine et derrière l’église Notre-Dame de Toute-Grâce. Au Plateau, on voyage. Les vitrines d’antan, les enseignes estompées et l’architecture caractéristique portent en elles les stigmates d’un passé visible ici plus qu’ailleurs. Par ailleurs, le clocher qui nous domine rappelle qu'un coup d’œil à ce monument historique vaut le détour car cette église est aux Cathos ce que la Cantine est au Plateau : une institution. Il suffit d’emprunter la promenade Marie Curie au début de cette jolie balade pour sentir l’ancien devant le Chalet des Bois et celui de la Côte, tous deux historiquement rattachés à l’ancien sanatorium de Sancellemoz, en l'occurrence abandonné. Le bâtiment est en attente d'une nouvelle vie, mais pour le moment dans un triste état de désolation. Au Panneau Sancellemoz, on bifurque à droite pour rentrer dans la belle forêt de feuillus. La vue sur le Mont Joly, les Dômes de Miage et le Mont-Blanc est parfois cachée, toujours superbe. Pas besoin de se presser, même si la passerelle n’est qu’à 20 minutes car on découvre en chemin une succession de petites sculptures en bois, à ravir les petits et à faire sourire les grands. Voilà la passerelle ! À la fois impressionnante par sa longueur et étonnamment rassurante. L’ouvrage tranche avec l’idée qu’on se fait habituellement des passerelles himalayennes, celles sensationnelles car fragiles. Pas ici. L’ouvrage en fer, avec ses deux mats hauts de 12 mètres, un tablier d'1,20 mètres et une portée de 160 mètres, offre à tous ceux qui l’empruntent confiance, stabilité et plaisir. Pas de bruit assourdissant, de danger à se croiser ou de risque à prendre son temps pour apprécier ce que l’ouvrage peut offrir de mieux : un balcon fantastique pour admirer en grand le massif et les géants du Mont-Blanc ! Au retour, quelques dizaines de mètres avant la passerelle (Intersection 7), une sente non balisée mais bien visible bifurque à gauche. L’emprunter en suivant l’itinéraire en forêt. On coupe alors un premier chemin rural qui se termine (Etape 8, Croisement). Continuer par ce même sentier qui poursuit sa descente en forêt (numéro 5 sur l'arbre) pour retrouver le chemin rural retour d’en dessous. Démarre alors la dernière portion de la balade : un chemin rural ombragé qui ramène au Plateau. Après les petites sculptures qui font sourire, voici les grandes pour nous séduire : d'intrigants totems de chaque côté du chemin. Ils ont été sculptés par l'artiste Kevin Chouroux à la tronçonneuse, de quoi à nouveau défier nos idées préconçues.

Lire la suite

Partez avec un guide

Tous les pros
Fat bike avec Yannick  191223 191

Yannick Dufour

Guide de randonnée
Moniteur VTT

Soyez prudent et prévoyant et respectez la nature.
Coucou de France® vous souhaite une agréable rando !

À propos

242
Réalisé le 11 oct. 2023
Mis à jour le 05 mars 2024
Vous avez une remarque ?

Nos meilleures randonnées