Aide

La Jonction, 2589 mètres

La Jonction, 2589 mètres
Voir l’album
Bavante
Classique
Glacier
Vertige
Haute montagne
Dré dans l'pentu

Résumé

Plus qu'une randonnée, La Jonction à Chamonix est une fabuleuse excursion au pays des glaciers et des géants du Mont Blanc. À la Jonction, les glaciers de Taconnaz et des Bossons se rencontrent. Ils s'embrassent ou se séparent. Dans tous les cas, le spectacle face à l'immensité des séracs est absolument unique. C'est l'un des rares endroits accessibles aux randonneurs où l'on se sent à un tel point plongé dans une ambiance haute montagne. Attention, le dénivelé important (+1500 mètres) et les conditions exigeantes de cette randonnée dans le massif du Mont Blanc font de cette "classique"... une randonnée très exigeante et pas classique du tout !

Albums

Description

Dans une ambiance glaciaire, face à un opéra de pics, de séracs et de sommets, La Jonction au sommet de la Montagne de la Côte à 2589 mètres, offre un moment inoubliable et des panoramas spectaculaires après une longue montée tout aussi mémorable. Compte tenu des nombreux zigzags serrés, des traileurs qui doublent avec aisance et des passages où il faut soit le pied sûr soit du courage pour remonter, d’aucuns diront cette montée est épuisante. En plus, les deux buvettes du Glacier des Bossons et du Chalet des Pyramides ne donnent pas non plus envie de poursuivre tant elles sont charmantes, fleuries et idéalement situées pour voir de près la langue terminale du glacier des Bossons et le plateau des pyramides. Enfin, la manière dont le sentier chevauche de part et d'autre la Montagne de la Côte sur laquelle on grimpe ne permet pas d'apercevoir le but de cette randonnée qui ne se dévoile qu'au dernier moment et qui laisse en chemin nombre de randonneurs insuffisamment préparés. Pour autant, cette montée n'est pas déplaisante, au contraire ! Elle traverse différents étages de végétation qui changent l'ambiance à mesure que l'on progresse. D'abord les hêtres et les épicéas du montagnard mélangé puis le minéral caillouteux et le subalpin frais. Dans le montagnard, les rhododendrons en fleurs sont aussi beaux que les glaciers sont réduits. Les oiseaux chantent et les trailers redescendent sous l'oeil des chamois que ces mêmes trailers n'ont pas vus. En forêt, les premiers lacets ont des allures de virages de l'Alpe d'Huez ; on s’y sent encouragé par les feuilles vertes de pétasites blancs disposées en masse sur les bords du chemin, tels des gradins, qui saluent l’effort à la manière de spectateurs silencieux du Tour de France. À la montée, le constat est remarquable : les glaciers ont mauvaise mine. Mais à la Jonction, ils pètent le feu au point de faire douter quiconque des effets du réchauffement climatique tant l'épaisseur à cette altitude est impressionnante. On aimerait passer plus de temps, mais on ne se sent invité qu'un court instant : l’air frais saisit immédiatement ; le soleil nous éblouit car les lunettes de soleil sont restées dans la voiture ; l'assise est inconfortable et on se retrouve serrés voir agglutinés comme des séracs pressés les uns contre les autres. Si d'habitude il est facile de nommer chacun des sommets, l'exercice de près est tout autre face à cette masse glaciaire verticale. Et si l'on croit que la vie ici n'est plus, il suffit de lever ses fessiers pour y voir des renoncules des glaciers entre les rochers, des corbeaux à l'affût du moindre bout de pain et des hélicos jamais très loin. Monter à la Jonction est un pèlerinage aux motivations plurielles : une classique pour les locaux qui ravivent le souvenir d’un moment inoubliable là-haut au point d’en oublier l'âpreté de l'effort. C'est aussi le zénith d'une semaine de vacances en vallée de Chamonix pour les randonneurs aguerris, un témoignage pour voir de ses propres yeux avant que les glaciers ne disparaissent ou une "p'tite sortie matinale" pour traileurs de toutes les nationalités qui ne voient en cette Jonction parfois plus le dénivelé et le chrono que la beauté de la rando. Et après la montée ? Bon courage pour la redescente !

Lire la suite

Partez avec un guide

Tous les pros
Soyez prudent et prévoyant et respectez la nature.
Coucou de France® vous souhaite une agréable rando !

À propos

30
Réalisé le 29 juin 2023
Mis à jour le 22 mai 2024
Vous avez une remarque ?

Nos meilleures randonnées